Retour à la version graphique



Vous êtes dans

L'âge d'or

L'âge d'or

Comme toute la Haute Lande, l'exploitation des pins a engendré une croissance économique.

La forêt source de vie

Napoléon III, par la loi de 1857, rendit obligatoire l’assainissement et le boisement en pins maritimes des immenses terrains communaux. Le pin grâce au gemmage et à l’exploitation de la résine qui donnait la colophane et l’essence de térébenthine est devenu "l’arbre d'or".

L’activité industrielle se développe utilisant aussi les ressources locales du sous-sol.

L'exploitation du bois

Mr GARAUDE arrive du nord de la France et crée l'usine GARAUDE en 1927. Véritable moteur économique de Moustey, modeste scierie au départ elle deviendra une entreprise prospère.

La métallurgie

La matière première en était la Garluche un grès ferrugineux très commun dans toute la haute lande.

La verrerie

La première couche du sous-sol est presque exclusivement du sable, élément de base à la fabrication du verre. La verrerie de Moustey était situé à l'emplacement actuel des hébergements du CAT, qui occupe encore une partie des anciens locaux.

L’ordonnance du 12 décembre 1821 autorise le Sieur SUTTER à exploiter la verrerie sur la commune. Elle se compose d’un four à 8 pots, de 2 fours à recuire et d’un four à sécher le bois.

Elle fabriquait en 1886 plus d’un million d’objets avec 42 sortes de modèles en 140 tailles différentes. Elle a fermé dans les années 1900, suite à l'exode des verreries vers Bordeaux.

La céramique

Les tuileries organisées en petites unités artisanales fabriquaient les tuiles mais aussi les pots servant à récolter la résine.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Sujet(s) en relation